"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom de l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 22 décembre 2014

Icône de la Mère de Dieu "Joie Inattendue"

Икона Божией Матери ''Нечаянная радость''
Fêtée le 9/22 décembre

L'icône de la Très Sainte Mère de Dieu "Joie Inattendue" est peinte de cette manière: dans une pièce, il y a une icône de la Mère de Dieu, et en dessous un jeune homme est agenouillé en prière. La tradition de la guérison de certains jeunes gens d'une affection corporelle par cette sainte icône est enregistrée dans le livre de saint Dimitri de Rostov, La Toison de Prière [Cf.Juges 6: 36-40].

Le jeune pécheur, qui fut néanmoins consacré à la Mère de Dieu, priait un jour devant  l'icône de la Vierge Toute-Pure avant de sortir pour commettre un péché. Soudain, il vit que des plaies apparaissaient sur les mains, les pieds, et le côté du Seigneur, et le sang coulait d'elles. 

Avec horreur, il s'écria: " Ô Notre Dame, qui a fait cela?" La Mère de Dieu répondit, Toi et les autres pécheurs, à cause de vos péchés, vous crucifiez à nouveau mon Fils." 

Ce n'est qu'alors qu'il se rendit compte combien était grande la profondeur de son péché. Pendant longtemps, il pria la Mère de Dieu Toute-Pure et le Sauveur avec des larmes pour obtenir miséricorde. Enfin, il reçut la joie inattendue du pardon de ses péchés.

L'icône "Joie inattendue" est également commémorée le 25 janvier/7 février et le 1/14 mai.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Tebe poem

dimanche 21 décembre 2014

Les orthodoxes belges aident leurs frères russes d'Ukraine


Icône de l'Humilité suprême : Le Christ mort



Les chrétiens orthodoxes de Liège [Belgique] ont fait don d'un million de roubles d'aide financière au Donbass. Cet argent sera utilisé pour les salaires des enseignants et des travailleurs de l'éducation préscolaire, rapporte "Вести."

La décision a été prise par le diocèse l'Eglise orthodoxe russe de Bruxelles et de Belgique, malgré le fait que le diocèse lui-même ait besoin d'argent: l'année prochaine doit commencer à Liège la construction d'une église orthodoxe en l'honneur du 70e anniversaire de la victoire la Seconde Guerre mondiale.

L'Archevêque Simon de Bruxelles et de Belgique a déclaré: "La collecte de fonds a été lancée dans la paroisse de Liège où l'année prochaine  une église sera construite, marquant le 70e anniversaire de la victoire sur le fascisme. Bien que les gens eux-mêmes aient actuellement besoin de ressources financières pour la construction de l'église, ils ont donné la priorité à l'initiative de collecte d'argent pour les enseignants, pour les aider. D'autres représentants de mes églises, paroissiens, clergé les ont rejoints, parce que c'est une souffrance que nous partageons ensemble."

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
*
Icône: Atelier Saint Jean Damascène

Chant orthodoxe pour les défunts

samedi 20 décembre 2014

Sainte Philothée de Thrace, protectrice de la Roumanie


ST. PHILOTHEA of Romania


Sainte Philothée de Thrace,  protectrice de la Roumanie
Fête le 7/20 Décembre
*
Sainte Philothée (Philothea) d'Argesh est né à Trnovo, l'ancienne capitale de la Bulgarie, autour de 1206. Son père était agriculteur, et sa mère venait de  Valachie. Elle mourut quand Philothée était encore enfant, et son père se remaria.

L'enfant était souvent punie par sa marâtre, qui l'accusait d'être rebelle, et de donner leurs possessions aux pauvres. Son père la réprimandait pour cela, mais Philothée continua à assister aux offices religieux et à faire du bien aux autres, tout comme sa mère le lui avait appris. En grandissant, elle fut embellie par les vertus de la prière, de la virginité, et de la charité envers les autres.

Sainte Philothée avait l'habitude d'apporter de la nourriture à son père, qui  travaillait dans les champs. Mais ce n'est pas toute la nourriture qui parvenait à lui cependant, car la fille en donnait une partie pour les enfants pauvres qui mendiaient dans la rue. Quand il se plaignit à son épouse qu'elle n'avait pas préparé assez de nourriture pour lui, elle répondit, "je t'envoie beaucoup de nourriture. Demande à ta fille ce qu'elle en  fait avec elle."

Se mettant en colère avec Philothée, son père décida de l'espionner pour voir ce qui advenait à la nourriture. Depuis une cachette, il la vit donnant de la nourriture aux enfants pauvres qui venaient vers elle. Dans une violente colère, il prit la hache de sa ceinture et la jeté sur cette fille âgée de douze ans, la frappant à la jambe. La blessure était mortelle, et elle rendit bientôt son âme pure dans les mains de Dieu.

L'homme fut rempli decrainte et de remords, et il essaya de soulever le corps de sa fille de terre, mais il était devenu lourd comme un rocher. Puis le malheureux courut vers l'archevêque de Trnovo pour confesser son péché et expliquer ce qui s'était passé. L'archevêque et son clergé allèrent avec des cierges et de l'encens relever le corps de la martyre et l'amener à la cathédrale, mais même eux étaient incapables de le soulever.

L'archevêque se rendit compte que sainte Philothée ne voulait pas rester dans son pays natal, il commença donc à nommer divers monastères, églises, cathédrales pour voir où elle voulait aller. Ce fut jusqu'à ce qu'il nomme le monastère de Curtea d'Argesh en Roumanie qu'ils furent en mesure de soulever ses saintes reliques et de les placer dans un cercueil. L'archevêque a écrivit au voïvode roumain Radu Negru, lui demandant d'accepter les reliques de la sainte.

L'archevêque et son clergé portèrent les saintes reliques en procession jusqu'au Danube, où elles furent accueillies par le clergé roumain, les moines et les fidèles. Ensuite, ils allèrent au monastère de Curtea d'Argesh.

Beaucoup de gens furent guéris au tombeau de sainte Philothée dans une petite chapelle dans le clocher derrière l'église du monastère, et ceux qui demandaient son intercession recevaient son aide. Chaque année, le 7 /20 décembre, il y a un pèlerinage au monastère en fête, et les gens viennent de toute la Roumanie. Les reliques de sainte Philothée sont portées autour de la cour en procession, et il y a des prières pour les malades.

La sainte vierge et martyre Philothée est vénérée en Roumanie, en Bulgarie, et dans le monde orthodoxe.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

vendredi 19 décembre 2014

La voix des Pères



Icône du Sinaï


L'Orthodoxie est la seule Eglise et la seule Vérité. Sa mission œcuménique ne peut pas être autre chose que la confession complète de cette Vérité. Le christianisme occidental a été trompé par le rationalisme (Orthologismos) et il a perdu le sens même et la possession du mystère divin, ainsi que la pleine réalisation du salut. 

Je considère qu'il est extrêmement important que l'on entende cette vérité aujourd'hui en utilisant tous les moyens possibles, puisque le danger de glisser vers les théories du relativisme est grande, même dans les rangs des théologiens orthodoxes.

Père Dumitru Staniloae


Soyez conscients de ne pas être corrompu par l'amour des hérétiques; pour cette raison n'acceptez aucune fausse croyance (dogme) au nom de l'amour. 

Saint Jean Chrysostome

Même si les hérétiques sont très nombreux, ils se trouvent encore "à l'extérieur des Saints Jardins" de l'Eglise. 

Même si très peu restent fidèles à l'Orthodoxie et à la piété, ils sont l'église du Christ.

Saint Nicéphore le Confesseur


Tous les grands maîtres de l'église, tous les Conciles, toute la Divine Ecriture, prescrivent de fuir les hétérodoxes (hérétiques) et de se tenir loin de leur association (communion). 

Saint Marc d'Ephèse

[…] N'ayez pas même une chose à faire avec les schismatiques et les hérétiques, absolument rien... Comme vous le savez, moi-même, je les ai évités en raison de leur haine du Christ et de leur hérésie hétérodoxe. 

Saint Antoine le Grand

Ni la vie sans la foi véritable, ni cette foi sans les œuvres saintes ne peuvent sauver. 

Saint Théodore le Studite

12 citations sur l'Orthodoxie, l'œcuménisme et le catholicisme romain


MysticalChurch


1. Œcuménisme: Inventé par les protestants. Adapté par les catholiques. Imposé aux orthodoxes. N'êtes-vous pas d'accord que c'est louche?

2. Beaucoup de protestants voient les catholiques avec générosité,  les considèrent comme fondamentalement équivalents aux protestants. Les catholiques étendent le même esprit de générosité en considérant les orthodoxes comme essentiellement catholiques. Mais les différences sont fondamentalement plus profondes.

3. Ce que les orthodoxes, les catholiques, et les protestants ont en commun, est véritablement significatif. Il y a vraiment beaucoup de choses en commun. Mais il y a, remarquablement, aussi beaucoup de choses en commun entre chrétiens, hindous, et taoïstes classiques, même s'il y a moins de choses en commun que ce que les chrétiens ont en commun.

Les points communs sont importants, mais au-delà les différences étant aussi importantes, la communion orthodoxe manifeste une différence profonde. Regarder les similitudes théologiques et ignorer le point de communion est une façon de filtrer sa boisson pour éviter un moucheron et avaler un chameau (Matthieu 23: 24)

4. L'Eglise doit respirer avec ses deux poumons. (Et plus tôt elle commencera à respirer avec le poumon occidental, mieux cela sera [id est, elle ne le fait pas actuellement).

5.  J'ai vu des T-shirts qui disent, "Chrétien orthodoxe en communion avec Rome" et j'ai souhaité faire, entre autres choses, un T-shirt qui dise "catholique chrétien en communion avec l'Archidruide de Canterbury." Essayer d'être orthodoxe sans être en communion avec l'Eglise Orthodoxe est comme essayer de se marier sans conjoint.

6. L'Eglise orthodoxe a des points de convergence dans une certaine dimension avec les catholiques et les protestants, et elle a des points de convergence dans une autre dimension avec les hindous et les bouddhistes, et vous vous fourvoyez si vous dites: "Oui, mais d'autres chrétiens partagent les véritables points de convergences."

En fait, l'Eglise Orthodoxe est capable de partager ces points de  convergence et de reconnaître les différences qui existent. Et il existe un moyen pour les catholiques et les protestants, et les hindous et les bouddhistes aussi, de recevoir la pleine communion avec l'Orthodoxie: ils peuvent devenir orthodoxes!

7. En matière d'œcuménisme et surtout d'intercommunion, Rome est orthodoxe dans ses relations avec les protestants, et protestante dans ses relations avec les orthodoxes. Si vous voulez savoir pourquoi l'Orthodoxie refuse l'intercommunion avec Rome, vous trouverez peut-être un soupçon de réponse dans la raison pour laquelle Rome refuse l'intercommunion avec les protestants. Et si votre réaction immédiate est: "Mais notre théologie est équivalente," réfléchissez à ceci: c'est aussi ce que les protestants œcuménistes vous disent. (Et ils disent cela en toute bonne foi.)

8. Il serait étrange pour chaque pape à partir de maintenant d'être comme le pape Benoît XVI et non comme le pape Jean XXIII. Et sous le pape Jean XXIII, à la question, "Est-ce que le pape est catholique?" on aurait pu répondre: "Eh bien, d'un certain point de vue..."

9. Dans l'histoire qui est commune aux catholiques et aux orthodoxes, chaque fois que quelqu'un a proposé une solution comme l'œcuménisme, l'Eglise l'a profondément rejetée. Si nous avons atteint un état où nous pouvons rejeter l'ancienne sagesse dans ces décisions, c'est une autre raison pour laquelle nous avons quitté l'Orthodoxie et une autre raison pour l'Orthodoxie de repousser "nos progrès".

10. Le Christ a prié pour que nous soyons un. Mais entendre le terme "œcuménisme" dans cette prière est un peu comme entendre une requête pour qu'une pièce soit nettoyée et pousser tout le désordre sous un lit.

La prière du Christ pour que ses disciples soient un, transcende le simple badigeon que l'œcuménisme peut offrir. (La prière du Christ que nous puissions tous être un, est en or massif. L'œcuménisme est une veine riche, mais c'est seulement de l'or des fous.*)

11. Dans les avancées œcuméniques catholiques, je n'ai jamais entendu personne parler d'aucune des préoccupations au sujet de choses que Rome a faites et qui peuvent constituer des obstacles à la restauration de la Communion. Quel genre d'avancée renverse tout et ignore les réserves de l'autre?

12. Les bonnes clôtures font les bons voisins**. L'œcuménisme piétine les clôtures et s'invite dans les maisons des autres.

Les orthodoxes peuvent être de bons voisins, mais quand ils rejettent les avancées œcuméniques, cela fait partie de la conservation de bonnes clôtures pour avoir de bons voisins.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

_________________________________
NOTES
* Fool's Gold= l'or des fous, nom de la pyrite de fer et expression idiomatique pour parler d'un projet insensé!
** Neighbor en anglais a le sens de voisin et de prochain.

Père Georges [Calciu]: Sur l'Œcuménisme ( roumain /anglais)

jeudi 18 décembre 2014

Massacre des Polonais de Volhynie : à qui profite le silence ?

SOLIDARITE KOSOVO




J-10 avant le départ du convoi de Noël au Kosovo-Métochie!

Amorcée depuis le mois de septembre, la préparation du convoi de Noël 2014 entame sa dernière ligne droite et les bénévoles de Solidarité Kosovo s’affairent aux ultimes préparatifs. Le compte à rebours est lancé : dans moins de 10 jours, le convoi prendra la route en direction du Kosovo-Métochie pour déposer des jouets et des vivres humanitaires dans les enclaves chrétiennes. Cette année encore Solidarité Kosovo compte bien illuminer les visages des plus petits et réchauffer le cœur de leurs aînés en se faisant le relais du soutien et de la générosité exprimés par ses 10.000 donateurs. 

Les lutins s’activent à l’entrepôt de Solidarité Kosovo 

Au premier jour de l’Avent, les bénévoles de Solidarité Kosovo ont revêtu les habits d’un métier difficile et exigeant. En parfait lutins de Noël, ils ne s’arrêtent plus de confectionner des colis-cadeaux à partir des jouets et des vêtements donnés par des entreprises textile françaises. À dix jours du départ, c’est la course pour terminer le conditionnement des 30m3 d’une valeur marchande de 130.000 euros qui composeront le convoi de Noël 2014.

Les illuminations éclairent les rues, la veilleuse berce la crèche … et dans les coulisses du convoi, chacun est à son poste pour relever un ordre du jour chargé. Alors que le colisage bat son plein dans l’entrepôt isérois, les solutions logistiques sont pensées et mises en œuvre dans les bureaux de l’association. Vérifications des passeports, des autorisations, des assurances, des documents douaniers, des confirmations de réservation, des itinéraires, du dispositif d’accueil, etc. Tout doit être fin prêt et en bon ordre de marche avant le départ, les nuits s’annoncent courtes !

Un Noël toujours plus solidaire

Au fur et à mesure que les cartons s’empilent, la route vers les Serbes du Kosovo se dessine dans les esprits des bénévoles. L’émotion palpable décuple les forces de la chaîne d’union franco-serbe impatiente de franchir les premiers péages. Loin du consumérisme grandissant propre à cette période de l’année, les préparatifs solidaires du convoi de Solidarité Kosovo associent à Noël ses valeurs essentielles: amitié, partage et générosité.

Et si vos vœux de fin d’année devenaient solidaires eux aussi ? Solidarité Kosovo a besoin de vous pour l’aider à financer les frais de transport inhérents au convoi des 30m² de cadeaux minutieusement préparés. L’association française vous invite à contribuer par votre générosité au Noël des enfants serbes du Kosovo en envoyant un don dès aujourd’hui à l’adresse suivante : Solidarité Kosovo, BP 1777, 38220 VIZILLE (chèque à l’ordre de « Solidarité Kosovo ») ou directement via Paypal en cliquant ici.

Nous rappelons aux bienfaiteurs de Solidarité Kosovo que les dons versés avant le 31 décembre 2014 ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu pour l’année 2013, égale à 66 % de leur montant. À titre d’exemple, un don de 100 euros ne vous coûte en réalité que 34 euros après déduction fiscale.

Pour tous ces foyers chrétiens que vous aiderez, Solidarité Kosovo vous remercie du fond du cœur et vous souhaite de joyeuses fêtes de Noël !


Comme chaque année, Aurélie, bénévole de Solidarité Kosovo, n'a pas ménagé ses efforts pour permettre aux 30m3 de cadeaux d'être conditionnés avant le départ du convoi de Noël.



Contact presse: Ivana GAJIC 
Tél. : 06 65 51 10 31 - contact@solidarite-kosovo.org

Solidarité Kosovo est une association Loi 1901, humanitaire et indépendante
http://www.solidarite-kosovo.org/ Solidarité Kosovo BP 1777, 38220 VIZILLE, FRANCE

*

Monastère de Solan

mercredi 17 décembre 2014

Saint Jean de Cronstadt: Le cœur peut changer...



St. John Of Kronstadt

Le cœur peut changer 
plusieurs fois 
en un instant,
et passer du bien 
au mal,
de la foi 
à l'incroyance,
de la simplicité 
à la duplicité,
de l'amour 
à la haine,
de la bienveillance 
à la jalousie,
de la générosité 
à l'avarice,
ô, quelle inconstance!

Ô, que de dangers!

Ô, combien nous devons être sérieux
 et attentifs!

*

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après 

Une icône du saint fol-en-Christ Gabriel donne du myrrhon en Géorgie



Monk-Confessor Gabriel (Urgebadze)



En Géorgie, depuis la fin juillet dans la maison d'une famille, l'icône de saint Gabriel (le Fol-en-Christ contemporain) ruisselle de myrrhon. Cette famille compte deux jeunes enfants et elle est décrite par tous comme étant composée de très bonnes personnes.

La femme de la maison où se trouve l'icône dit: "C'est l'icône que j'ai achetée à Pâques. Je l'ai mise dans la position qu'elle mérite dans le coin sacré d'icônes. Il y a environ trois mois, elle a commencé à faire couler du myrrhon. J'ai essuyé l'icône et j'ai remarqué que le tissu était trempé. Un écoulement [de myrrhon] a commencé à couler à très grand débit. Il y avait du myrrhon qui passait sur la surface de l'icône. Une semaine plus tard, j'ai remarqué une fissure dans le verre. Le matin,  à 4 heures, j'ai entendu un craquement. Vous pouvez voir comment le myrrhon s'écoule..."

Récemment, la famille a montré l'icône au Patriarche Ilia II qui a été très heureux.

"Nous avons parlé avec le Patriarche, dit la femme, et il nous a béni. Il a dit que c'était un grand miracle. Nous sommes très curieux de savoir ce que signifie le verre fissuré. Le Patriarche a dit qu'il est évident qu'une grande épreuve nous attend."

Le myrrhon est recueilli dans un récipient, car l'écoulement est abondant. Les membres du clergé viennent le prendre pour bénir leurs paroissiens, selon la télévision de l'Eglise orthodoxe géorgienne.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Video (en géorgien du miracle)




Déclaration du Patriarche Ilia II sur la famille


Dans un récent sermon prêché à la cathédrale de la Sainte Trinité à Tbilissi, Sa Sainteté Ilia II, Catholicos-Patriarche de toute la Géorgie, a souligné que seul un renouveau spirituel apportera des changements pour le mieux de la société. Des problèmes tels que la violence domestique et la délinquance juvénile représentent une crise spirituelle dans la vie familiale.

"Récemment, le gouvernement, la société et l'Eglise s'inquiètent à cause de la violence dans les familles. Nous devrions penser à la raison qui la provoque. Nous pourrions dire que moins de croyance en est la cause. Ce n'est pas assez quand nous ne disons aux jeunes que la violence est inacceptable ", a déclaré le Patriarche." Nous devrions penser au monde intérieur, spirituel. Il y a du mal dans l'âme et l'esprit des gens et il est mis en œuvre entre les gens. Nous donnons tout à nos enfants - l'enseignement supérieur, de la nourriture et des vêtements. Mais nous ne pensons pas à l'enseignement de la vraie religion, nous n'essayons pas de leur faire voir la différence entre le bien et le mal."

Le Patriarche est le personnage public le plus populaire de la Géorgie, avec des avis très favorables (91 pour cent) et une voix importante en matière civile et politique. Depuis 2007, il a promis de baptiser personnellement tous les bébés nés de parents chrétiens orthodoxes qui ont déjà plus de deux enfants, conduisant à une augmentation marquée du taux de natalité géorgienne.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

mardi 16 décembre 2014

Saint Nil Sorsky: Le Christ et les Pères sont nos maîtres (R)




Les Saintes Écritures et les paroles des Pères saints sont aussi nombreuses que les grains de sable de la mer.

En les choisissant avec diligence, nous les enseignons à ceux qui viennent à nous et qui ont besoin d'elles.

Plus exactement, ce n'est pas nous qui enseignons, parce que nous sommes indignes de le faire, mais ce sont les bienheureux Pères saints qui enseignent à partir de l'Écriture Sainte.

Saint Nil Sorsky

Version française Claude Lopez
d'après

lundi 15 décembre 2014

La fabrication d'une iconostase à Palekh




Avec la réouverture d'églises dans toute la Russie, il y a une grande demande pour de belles iconostases. Comment une ville russe aide à répondre à la demande? Voici le récit en images d'un atelier dans l'antique ville d'artisans de Palekh.
* * *
Le 5 Décembre 2014, Palekh célèbre 90 années de ses célèbres miniatures sur laque: le début est daté du 5 Décembre 1924, lorsque le miniaturiste I.I. Golikov, fondateur du "style Palekh", et ses commensaux se sont réunis dans la Coopérative de peinture ancienne. Mais les traditions artistiques de Palekh remontent effectivemente baucoup plus loin que ces 90 années: même à l'époque, avant Pierre le Grand, Palekh était connue pour ses iconographes et ses maîtres de la fresque. Maintenant, aujourd'hui, non seulement les miniaturistes vivent et créent à Palekh, mais aussi les iconographes, sculpteurs et sculpteurs sur bois... Avec l'aide de photographe d'art Vladimir Eshtokin, visitons un atelier de Palekh.

L'iconostase est une partie importante de l'intérieur d'une église. Les iconostases apparurent dans les églises orthodoxes par la nécessité de séparer l'autel du reste de l'église, où se tiennent les fidèles. C'est une "clôture" de division spéciale entre l'autel et la nef. Cette ligne de démarcation symbolise la division du Divin du terrestre. Fondamentalement, l'iconostase [en mur plein]  est spécifique aux églises orthodoxes russes, mais l'idée elle-même est venu en la Russie de la tradition byzantine. Cependant, c'est seulement en Russie que l'iconostase est devenu ce que nous sommes maintenant habitués à voir.

Le chef de l'atelier "Iconostase de Palekh" Anatoly Vlezko partage les secrets de la création d'une iconostase:

-La Naissance d'une iconostase commence par... une idée. Après un remue-méninges qui suit une analyse minutieuse de toutes les conditions présentes, plusieurs variantes sont proposées et l'une d'elle est choisie. Ensuite, un avant-projet est préparé et le travail commence. Les projets sont établis sur la base du projet architectural, et les artistes travaillent grâce à la conception de l'iconostase-les boiseries, le placement des icônes, et ainsi de suite. La modélisation informatique et de la technologie 3D sont largement utilisées dans le processus de conception.







Dans le même temps débute le travail sur les matériaux. L'iconostase est fabriquée à partir de troncs d'arbres. Le "corps" est fait de pin, alors que la planche de l'icône, le bois sculpté et d'autres ornements sont faits de tilleul, bien que le client ait la possibilité d'avoir du chêne, de séquoia, ou tout ce qu'il voudrait d'autre. Après le bois est coupé en planches, il est séché pendant au moins un mois (plus longtemps, c'est encore mieux).










Ensuite le travail commence directement. Ils commencent l'assemblage du "corps" de l'iconostase, préparent les planches d'icônes, et font le travail rudimentaire des boiseries.







Les planches des icônes sont recouvertes de levkas et envoyées aux iconographes.



Les éléments décoratifs sont formés en pâte à modeler.









Utilisant ces ornements en pâte à modeler, des formes spéciales sont préparées à partir de plastique, qui sont ensuite utilisées sur des tours mécaniques pour tailler les ornements eux-mêmes de l'iconostase en bois sculpté. Ceci est fait dans le but de libérer les sculpteurs sur bois de la routine, pour ce travail à grande échelle.










Les sculptures sur bois prêtes à l'emploi sont ensuite rendues parfaites par les sculpteurs sur bois et envoyées pour le ponçage, la peinture et la dorure.


















Dans le studio d'iconographie, les icônes sont peintes. Lorsque les composants de l'iconostase sont prêts, elle est assemblée pour un contrôle de qualité, puis expédiée à l'église.













Et ainsi continue l'antique travail de la ville de Palekh!


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après